ASN logo
Last updated: 18 September 2021
Statuts:Enquête Officielle
Date:dimanche 30 janvier 2000
Heure:21:09
Type/Sous-type:Silhouette image of generic A310 model; specific model in this crash may look slightly different
Airbus A310-304
Compagnie:Kenya Airways
Immatriculation: 5Y-BEN
Numéro de série: 426
Année de Fabrication: 1986-07-03 (13 years 7 months)
Heures de vol:58115
Cycles:15026
Moteurs: 2 General Electric CF6-80C2A2
Equipage:victimes: 10 / à bord: 10
Passagers:victimes: 159 / à bord: 169
Total:victimes: 169 / à bord: 179
Dégats de l'appareil: Détruit
Conséquences: Written off (damaged beyond repair)
Lieu de l'accident:2,8 km (1.8 milles) S de Abidjan-Felix Houphouet Boigny Airport (ABJ) (   Côte d'Ivoire)
Phase de vol: En vol (ENR)
Nature:Transport de Passagers Intern.
Aéroport de départ:Abidjan-Felix Houphouet Boigny Airport (ABJ/DIAP), Côte d'Ivoire
Aéroport de destination:Lagos-Murtala Muhammed International Airport (LOS/DNMM), Nigéria
Numéro de vol:KQ431
Détails:
Kenya Airways Flight 430, an Airbus A310-304, departed from Nairobi for a flight to Lagos and Abidjan. Due to the harmattan, a dusty seasonal wind from the deserts of north Africa, the flight continued directly to Abidjan. The aircraft, named "Harambee Star", landed there at 15:15 local time.
The Airbus was prepared for the return flight, KQ431, to Lagos and Nairobi that evening. Shortly after 21:00 the crew received clearance to taxy to runway 21 for departure. The trim was set at 0.9 nose up, slats and flaps at 15 degrees. The airplane began to taxi at 21:07, the tower controller informed the crew of the latest wind, cleared them to take off and asked the crew the call back when they reached flight level 40. At 21:08:18, the captain, who was pilot non flying, applied takeoff power and announced "thrust, SRS, and runway" then, nine seconds later "100 knots". Flight 431 took off and at 21:08:57, the copilot announced "Positive rate of climb, gear up". Less than two seconds later, at a height of around 300 feet, the stall warning sounded. The gear was not retracted. The copilot, who was the pilot flying, pushed forward on the control column in reaction to the stall warnings. At 21:09:07, the copilot asked, "What’s the problem?" The aircraft descended and less than a second before passing through 100 feet in descent, the copilot ordered the aural stall warning alarm to be disconnected. The GPWS sounded briefly, followed by the CRC (Continuous Repetitive Chime), which corresponds to a master warning of over-speed with flaps extended, immediately followed by an order from the captain "Go up!". The airplane’s speed at this point was at least 210 knots, the maximum speed limit for a configuration with slats/flaps at 15°/15°. At 21:09:24 the airplane contacted the sea and broke up. The wreckage came to rest on the sandy seabed at a depth of 40-50 metres.
Just ten of the 179 occupants survived the accident.

Probable Cause:

CAUSE (S) DE L’ACCIDENT:
La Commission d’enquête a conclu que la cause de l’accident du vol KQ 431 du 30 janvier 2000 est une collision avec la mer qui résulte de l’application par le pilote en fonction d’une partie de la procédure, en poussant sur le manche, pour arrêter le vi-breur de manche, à la suite de l’apparition d’une alarme de dé-crochage dès la rotation, alors que l’avion n’était pas en situation réelle de décrochage. En effet, le FCOM, utilisé par la compagnie indique que quel que 76 soit le moment où une alarme de décrochage est rencontrée à basse altitude (activation du vibreur de manche), elle devrait être considérée comme une menace immédiate au maintien d'une trajectoire sûre. Il précise qu’au premier signe de décro-chage imminent ou au moment de l'activation du vibreur de manche, les actions suivantes doivent être entreprises simulta-nément : manettes de puissance en position TOGA, réduction de l'assiette, mise à l'horizontal des ailes, vérification des aéro-freins en position rentrée. Les investigations ont montré que le pilote en fonction a réduit l'assiette et n’a pas appliqué la puis-sance TOGA sur les moteurs. L’enquête n’a pas permis de met-tre en évidence que l’équipage a effectué les deux autres actions : mise à l'horizontal des ailes et vérification des aéro-freins en position rentrée.
Les éléments suivants ont contribué à l’accident :
- l’action du pilote en fonction sur le manche a mis l’avion en descente sans que l’équipage ne s’en rende compte malgré les annonces de la radio sonde ;
- les alarmes du GPWS qui auraient pu alerter l’équipage de l’imminence d’un contact avec la mer ont été masquées par les alarmes prioritaires de l’avertisseur de décrochage et de survitesse, conformément à la règle de priorité des alarmes ;
- les conditions du décollage effectué face à la mer et de nuit ne fournissaient pas de références visuelles extérieures qui auraient permis à l’équipage de prendre conscience de la proximité directe de la mer.

Accident investigation:
cover
Investigating agency: 
Status: Investigation completed
Duration: 2 years
Accident number: Report 5y-n000130
Download report: Final report

Sources:
» ICAO Adrep Summary 2/00 (#4)


Opérations de secours

issued 3 Safety Recommendations

Show all...

Photos

photo of Airbus-A310-304-5Y-BEN
Seat map Airbus A310-304 5Y-BEN
photo of Airbus-A310-304-5Y-BEN
accident date: 30-01-2000
type: Airbus A310-304
registration: 5Y-BEN
photo of Airbus-A310-304-5Y-BEN
accident date: 30-01-2000
type: Airbus A310-304
registration: 5Y-BEN
photo of Airbus-A310-304-5Y-BEN
accident date: 30-01-2000
type: Airbus A310-304
registration: 5Y-BEN
 

Aircraft history
date registration operator remarks
03 JUL 1986 F-WWCQ Airbus first flight
24 SEP 1986 5Y-BEN Kenya Airways

Plan
Ce plan montre l'aéroport de départ ainsi que la supposée destination du vol. La ligne fixe reliant les deux aéroports n'est pas le plan de vol exact.
La distance entre Abidjan-Felix Houphouet Boigny Airport et Lagos-Murtala Muhammed International Airport est de 811 km (507 miles).
Accident location: Exact; as reported in the official accident report.

Les informations ci-dessus ne représentent pas l'opinion de la 'Flight Safety Foundation' ou de 'Aviation Safety Network' sur les causes de l'accident. Ces informations prélimimaires sont basées sur les faits tel qu'ils sont connus à ce jour.
languages: languages

Share

Airbus A310

  • 255 built
  • 5ème loss
  • 5ème accident fatal
  • le accident The le plus grave (à ce moment là)
  • le accident The le plus grave (en ce moment)
» safety profile

 Côte d'Ivoire
  • le accident The le plus grave (à ce moment là)
  • le accident The le plus grave (en ce moment)
» safety profile